Questions Fréquentes

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est un concept philosophique et thérapeutique. Elle vise à diagnostiquer et traiter manuellement les restrictions de mobilité des structures composant le corps humain, qui entrainent des troubles fonctionnels. L’ostéopathe envisage l’individu dans sa globalité, en s’appuyant sur une connaissance approfondie de l’anatomie et de la physiologie.


L’ostéopathie repose sur plusieurs principes, en voici quelques uns :


- Le corps est un tout : Le corps humain est composé de multiples éléments reliés entre eux de très nombreuses façons. Lorsque nous divisons le corps en « jambes », « torse », « tronc », « abdomen », « bras », « tête », etc. cela ne correspond que très peu à la réalité car dans le corps tout est « continuité » et aucune de ces parties ne peut fonctionner seule ! Le corps pris dans sa globalité est bien plus que la somme de ses parties. Toutes ces structures communiquent entre elles. Si on découpe le corps en parties, on ne peut pas comprendre comment ses différents éléments interagissent, s’influencent et se perturbent. C’est pourquoi l’ostéopathe, dans son diagnostic et dans son traitement prendra toujours en compte le corps dans son ensemble quel que soit le motif de consultation.


- L'interrelation entre structure et fonction : La structure du corps est sa constitution et la manière dont les éléments sont arrangés entre eux. La fonction, est le rôle de chaque élément dans son ensemble. (Voici quelques exemples, structure : poumon, fonction : oxygénation du sang ; structure : muscle, fonction : contraction.) Si la structure est altérée, elle remplit moins bien sa fonction. Face à un tel problème, on peut soit restaurer la structure : s’attaquer à la cause; soit compenser uniquement les effets du problème. Entre ces deux solutions, l’ostéopathe choisit de traiter les structures en cause pour améliorer leur fonction. Par exemple si un nerf comprimé entraine des douleurs, l’ostéopathe, au lieu de donner un traitement contre la douleur, va tenter de diminuer la compression sur le nerf. De ce fait, la douleur va disparaitre.


- Auto-guérison : Le corps est capable de produire toutes les substances nécessaires à sa santé. C’est pourquoi au lieu d’apporter des produits extérieurs pouvant avoir des effets secondaires, l’ostéopathe stimule les capacités d’auto-guérison du corps. L’ostéopathe n’a pas le pouvoir de guérir son patient, mais il peut aider son patient à se guérir.

Pourquoi aller voir un ostéopathe ?

L’ostéopathie agit efficacement sur les troubles fonctionnels, ou sur les troubles organiques mineurs. Par contre, elle ne « répare » pas une structure gravement détériorée. Ainsi l’ostéopathie ne guérit pas l’infarctus, les fractures, les infections ou les cancers… mais elle peut accompagner, aider, même les patients suivant un traitement médical lourds. On ne peut pas tout traiter en ostéopathie, mais on peut traiter presque tout le monde ! Les contre indications sont peu nombreuses et relèvent du bon sens : fracture ou traumatisme crânien récent, maladie en phase aigüe etc. De plus il n’y a pas de critère d’âge, de sexe, de poids, ou de taille pour l’ostéopathie. L’ostéopathie est aussi indiquée en dehors de période de trouble, c’est de la prévention. La maladie, la douleur, apparaissent lorsque les capacités d’auto-guérison du corps sont épuisées. Si on s’attaque au problème à la base, on peut empêcher des troubles mineurs de devenir avec le temps des troubles graves, voir irréversibles. De plus il est souvent difficile de traiter quelqu’un qui souffre beaucoup, mieux vaut ne pas trop attendre.


Voici quelques exemples et raisons d’aller consulter  un ostéopathe :
- mal de dos
- maux de tête
- douleurs pendant la grossesse
- dépression
- troubles du sommeil
- troubles digestifs
- accompagnement de la grossesse et séquelles d’accouchement
- accompagnement du sportif
- infertilité
- douleurs articulaires
- séquelles d’interventions chirurgicales et cicatrices douloureuses
- problème divers du nouveau-né et du nourisson
- règles douloureuses
- et bien d’autres…

Déroulement d’une consultation :

La séance d’ostéopathie débute par un interrogatoire, on parle d’anamnèse. Durant cette phase l’ostéopathe va s’intéresser  au motif de consultation, mais aussi aux antécédents, même les plus anciens, du patient. En somme, à tout ce qui peut se rapporter à la santé de celui-ci.


L’ostéopathe établit ensuite un diagnostic. Il s’agit d’un diagnostic « ostéopathique » et non d’un diagnostic  « médical ». Il est basé sur l’anamnèse, l’observation et surtout sur les tests de mobilité et les tests palpatoires.


Enfin vient le temps du traitement. Celui-ci n’est pas douloureux et concerne là encore, le corps tout entier. L’ostéopathe donnera aussi quelques conseils afin de potentialiser le traitement et d’éviter au patient de ne « casser » le travail réalisé par son praticien.


L’organisation du corps ayant été un peu chamboulée, il peut apparaitre transitoirement certains inconforts, le temps que le corps recrée son équilibre, comme la fatigue, les courbatures, ou encore une aggravation des symptômes. Ces réactions sont liées à des processus d’élimination, elles durent rarement plus de 2 à 5 jours. Il faut au minimum une semaine pour que le corps intègre tous les changements. Le nombre de consultations et leur fréquence dépendront du type de problème et de chaque patient, mais dépasseront rarement les 3 séances pour un motif. N’attendez pas d’être complètement bloqué pour consulter, optez plutôt pour une à deux séances par an à titre préventif.

Est ce que je dois apporter mes radiographies quand je vais voir l'ostéopathe?

Tout à fait. Vos radiographies peuvent apporter de précieuses indications à votre ostéopathe. Elles sont un « outil » supplémentaire permettant à celui-ci de faire le meilleur diagnostique possible. De plus, si elles ne révèlent aucune pathologie spécifique, elles permettront au praticien de le soulager de certains doutes à fin que celui-ci puisse utiliser en toute sécurité toute sa panoplie de tests et de techniques. Si en revanche elles mettent en évidence certains signes de pathologies, il pourra alors vous traiter, mais en prenant certaines précautions afin d’assurer un maximum de sécurité.

Est ce que je dois porter des vêtements spécifiques?

Les consultations se font en sous-vêtements. L’ostéopathe a besoin de voir votre peau car celle-ci recèle d’importantes informations permettant au praticien d’effectuer le meilleur diagnostique possible. Mais surtout, l’ostéopathe a besoin de toucher votre peau sans que du tissu vienne interférer avec son ressenti. L’ostéopathe voit, sent et pense avec ses mains, si celles-ci sont gênées par vos vêtements, c’est la qualité du diagnostique ainsi que celle du traitement qui en seront altérés.

Est ce que je pourrai me faire rembourser le soin?

Les soins en ostéopathie ne sont pas remboursés par la sécurité sociale japonaise. En revanche, la plus part des mutuelles et assurances privées remboursent ces frais. La hauteur et le nombre de remboursements possibles chaque année varient selon les assurances. Le mieux est de vous renseigner auprès de votre assurance santé avant la première consultation.
A la fin de la séance, une attestation de soin vous sera remise afin de pouvoir vous faire rembourser.  Celle-ci est intégralement rédigée en japonais.

Quels types de techniques utilisez-vous?

Chaque type de technique correspond à un « outil » (techniques cranio-sacrés, techniques viscérales, trusts, techniques d’énergie musculaire etc…). Un ostéopathe se doit de maitriser chacun de ces outils afin de pouvoir choisir celui qui correspond le mieux à la fois au patient, au « problème » à traiter, mais aussi au moment et à l’état d’esprit de son patient.